C.

Claim and victimization work together by Benjamin Lévy

The frustrated person is prejudiced. This one may complain that he have been cheated because his trading partner refused to private himself of one thing to another. As for the so-called trading partner who does not renounce to anything and frustrates others, he is likely to end up isolated and then to develop a Donald Trump-like victimization discourse. Thus, claim and victimization correspond to two distinct roles in the same exchange fail. The two are a pair; they work together.

La personne frustrée est préjudiciée. Elle peut se plaindre d’avoir été bernée, parce que son partenaire commercial a refusé de se priver d’une chose pour l’échanger contre une autre. Quant au dit partenaire commercial qui ne renonce à rien et frustre autrui, il risque fort de finir isolé pour, ensuite, développer un discours victimaire à la Donald Trump. Ainsi la revendication et la victimisation correspondent-elles à deux rôles distincts dans un même ratage de l’échange. Les deux font la paire; elles fonctionnent ensemble.

Benjamin Lévy, L’ère de la revendication – Manifester et débattre en démocratie, Flammarion, Paris, 2022, p. 116

F.

Frustration implies a default to a promise by Jacques Lacan

If you remember what I taught you in those days on several occasions, here and elsewhere, at the seminary and at the Société, I have asked you to review the use of the term frustration today. This was to encourage a return to what the original Versagung word means in Freud’s text, where the term is never used, because its emphasis can be put far beyond, and far deeper than, any conceivable frustration. Versagung implies a default to the promise, and a default to a promise for which everything has already been given up, and this is the exemplary value of the per sonnage and drama of Sygne.

Si vous vous souvenez de ce que je vous ai appris en son temps à plusieurs reprises, ici et ailleurs, au séminaire et à la Société, je vous ai priés de réviser l’usage qui est fait aujourd’hui en analyse du terme de frustration. C’était pour inciter à revenir à ce que veut dire, dans le texte de Freud où jamais ce terme est employé, le mot original de la Versagung, pour autant que son accent peut être mis bien au-delà, et bien plus profondément, que toute frustration concevable. Versagung implique le défaut à la promesse, et le défaut à une promesse pour quoi déjà tout a été renoncé, c’est là la valeur exemplaire du per sonnage et du drame de Sygne.

Jacques Lacan, Le Séminaire, Livre VIII, Le transfert, Le Seuil, coll. « Le Champ freudien », 1991, p. 353

Here, Lacan to refers to the Paul Claudel’s masterpiece La Trilogie des Coûfontaine where Sygne is one of the main characters.

T.

The addiction deals with frustration’s intolerance by Paul-Laurent Assoun

The addiction organizes a sort of the inner sensitivity revolution, starting from this inflection of resistance to displeasure – which, as we feel, deals with the frustration’s intolerance.

L’intoxication organise une sorte de révolution intérieure de la sensibilité, à partir de cette inflexion de la résistance au déplaisir – dont on sent qu’elle a à voir avec l’intolérance à la frustration.

ASSOUN P.-L., « Le briseur de souci ou l’indépendance toxique » In CONDAMIN C., NICOLLE O., ZAFIROPOULOS M., L’inconscient toxique, Economica, Paris, 2001, p. 95